Stage et cours de Piano à Megève

Katherine NIKITINE

Pierre Antoine CHAFFANGEON

Sandrine COUPPÉ

Helène Renault

LES PROFESSEURS

Katherine NIKITINE

Formation

Les études de Katherine NIKITINE au Conservatoire National de Musique et de Danse de Lyon (CNSMD) ont été couronnées de deux Masters, Piano et Pédagogie. Ses professeurs y sont François-René Duchable, Jean-Claude Pennetier, Denis Pascal, Georges Pludermacher.

Auparavant, c’est Brigitte Bouthinon Dumas qui l’initie au piano au Conservatoire Rayonnement Régional (CRR) de Paris (1er Prix en 2004) puis Igor Lazko à la Schola Cantorum.

Dès l’âge de seize ans, Katherine NIKITINE a également obtenu son 1er Prix d’orgue au CRR de Paris. Lors de master classes elle a beaucoup appris au contact des plus grands maîtres : Marie-Claire Alain, Jean Guillou, Michel Chapuis.

Enfin la musicienne a complété sa formation en intégrant la classe d’accompagnement au piano au CNSMDL, travaillant notamment auprès d’Ivry Gitlis, Udo Reinemann, François Leroux, ou encore Anne Gastinel.

Enseignement

Après avoir enseigné le piano au CRR de Toulon puis à celui de Montpellier, Katherine NIKITINE est désormais professeur au Conservatoire de Musique de Genève (CMG) à l’historique assez imposant, puisque le premier professeur de piano de cette institution se dénommait… Franz Liszt. Ce passé, loin de peser sur le présent et l’avenir de l’établissement, lui inspire au contraire un grand dynamisme, permettant de recevoir en master classes les plus grands pianistes (Paul Badura-Skoda en 2016) et d’organiser festivals et concours (concours de piano annuel accueillant en moyenne 150 candidats).

Démarche

Le travail artistique de Katherine NIKITINE se résume en un mot : partage.

A travers ses récitals dans le monde entier (Europe, Afrique subsaharienne, Moyen-Orient, Nouvelle-Zélande) ; via l’enseignement qu’elle prodigue en conservatoire et lors de master classes en France, en Italie, en Allemagne, au Congo, au Cameroun ; lors de conférences-concerts dans les salles de concert, mais aussi médiathèques et écoles ; enfin par un média moins traditionnel, celui d’une saga romanesque, « Opus », dont les trois premiers tomes ont été publiés aux Editions Baudelaire et Atramenta : « La Princesse de Kleve », « Mémoire d’un homme dérangé » et « Entretiens avec deux vampires ».

Katherine NIKITINE n’a de cesse de diffuser et défendre dans des lieux inhabituels sa passion, la musique classique, et à travers elle certains idéaux comme la quête de perfection, l’épanouissement des différentes cultures, le pouvoir du beau.

La confrontation avec d’autres métiers de la scène nourrit la pratique de la musicienne ; ainsi, elle a travaillé avec de nombreux chorégraphes et professeurs de danse (Françoise Murcia, Jérôme Bénézech…), collaborant à la conception de spectacles entiers (Speranza, spectacle créé à Lyon en 2010 mêlant poésie, musique de chambre, danse classique et danse contemporaine) ; s’initiant à l’art dramatique (CRR de Toulon) ; participant à des films (« Noces » de Philippe Béziat, documentaire-fiction sur l’oeuvre éponyme d’Igor Stravinsky et son amitié avec le poète suisse Ramuz) ; jouant plusieurs années pour le Printemps des Poètes dans des lieux d’exception comme la salle des sculptures du Musée des Beaux-Arts de Lyon.

Elle donne également de nombreuses master classes à Yaoundé (Cameroun) où elle a présidé le jury du premier Concours Chopin organisé en Afrique subsaharienne.

 

o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o

 

Pierre-Antoine CHAFFANGEON  est né en 1988.    CHAFF est Pianiste de Jazz

 

Il étudie le piano au Conservatoire Régional de Région de CHALON SUR SAONE avec Dominique CHAFFANGEON, Olivier PY, Stéphane RANALDI, Michel MARTIN.

Puis Pierre-Antoine CHAFFANGEON fait ses Etudes supérieures de Jazz au Centre des Musiques de  Dammarys les Lys où il se perfectionna aux côtés de Benoit Sourisse, André Charlier, Manuel Rocheman, Bojan Z, Stephane Guillaume.

Et enfin, il continue ses Etudes supérieures de pédagogie au CEFEDEM de LYON (Diplôme d’Etat en piano jazz).

Pierre-Antoine CHAFFANGEON enseigne dans diverses écoles (Conservatoire de Châlon sur Saône, Conservatoire de Montceaules Mines, Ecole Passion Music à Lyon, Ecole Guy Candeloro à Lyon où il enseigne le Jazz / Harmonie / Rythme.

Pierre-Antoine CHAFFANGEON se produit régulièrement dans différents orchestres.

Depuis une dizaine d'années, il se produit sur les scènes de jazz lyonnaises avec plusieurs formations tels que PAC TRIO, Jazz at Home, Nothin'Butt (Hot Club, Clef de voûte, Périscope) ainsi que dans divers groupes aux côtés de Sébastien Joulie, Charles Clayette, Julien Bertrand, Vincent Perrier, Stéphane Foucher ainsi que sur des festivals et scènes nationales (Jazz à Beaune, Jazz à Couches, le FIMU, le Silex à Auxerre, le Petit Journal Montparnasse, Autour de Midi Minuit, New Morning à Paris) et à l'étranger (Jazz à eurocores à Trèves en Allemagne).

Membre permanent de l'OJJB (Orcheste Jeunes Jazzmen Bourgogne) orchestre dirigé par Franck Tortiller (collaborations avec Stéphane Chausse, Bertrand Lajudie, Jean Gobinet, Mace Francis).

De novembre 2014 à mai 2015, Pierre-Antoine CHAFFANGEON joue en Sextet au Mirage Jazz Club et au Show House à Taïwan.

 

o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o

 

Sandrine COUPPE, originaire de la région parisienne, a commencé le piano à l'âge de 5 ans.

Elle poursuit ses études au CRR de Lyon dans la classe de Marie-Annick Charmarande puis au CRR de St Maur et au CNSM de Paris.Elle a débuté ses études musicales au Conservatoire de Bourgoin-Jallieu dans la classe de piano de Mme BREMOND.

Titulaire de plusieurs Prix (piano, lecture à vue, solfège, musique de chambre et histoire de la musique), Sandrine COUPPE décide d'orienter sa carrière vers la pédagogie et entame des études spécialisées.

Titulaire du DE, elle suit les cours de préparation au CA qu'elle obtient (Certificat d'Aptitude - diplôme le plus élevé dans la musique) au CRR de Rueil-Malmaison et devient PEA à 21 ans (Professeur d'Enseignement Artistique - plus haut grade d'enseignement en Conservatoire).


Actuellement, Sandrine COUPPE est Professeur de piano CRI / CRD du Réseau ARTEMUSE (Seine et Marne)

Sandrine COUPPE se produit régulièrement en concerts en trio (piano, violon, viole de gambe) mais consacre par choix la majeure partie de son temps à l'Art de transmettre.

Elle étudie auprès des artistes, comme Franck Sitbon et Léo Raponi, les musiques actuelles et aborde au piano les répertoires de la chanson, pop, rock, bossa nova lui permettant d'enrichir son enseignement.

Elle est régulièrement invitée dans des jurys (CRR Metz, Nancy, Lille, Concours National Claude Kahn..)   mais c'est à travers la pédagogie qu'elle se réalise pleinement et se p laît à reprendre une célèbre formule "Enseigner, ce n'est pas remplir un vase d'eau, mais allumer un feu".

Sandrine COUPPE travaille sur la technique du toucher dès les premiers cours, considérant celle-ci aussi importante que la technique de vélocié.

Les gestes du poignet, de l'avant-bras, des épaules sont décomposés pour mieux ressentir et maîtriser son jeu et son rapport à l'instrument.

Faire découvrir les multiples possibilités de préhension de la note avec les doigts et les pressions exercées sur la touche...

FAIRE AIMER jouer du piano, l'écouter...

FAIRE AIMER la musique et mieux la comprendre...

Elle accompagne les élèves dès leurs débuts durant ce long processus de formation jusqu'aux CNSM pour ceux qui veulent devenir professionnels et propose pourles amateurs un parcours personnalisé proposant une initiation aux "musiques actuelles" à travers l'étude du chiffrage américain et la réalisation de grilles, mais aussi une étude historique, analytique, des oeuvres interprétées par les élèves.

Sandrine COUPPE a crée et réalisé, dans le cadre de ses missions pédagogiques de nombreux projets pluridisciplinaires et transversaux destinés en 30 ans de carrière : L'Offrande  Musicale, United Colors of Music, Les Mots de Coeur, un Noël en Allemagne, Sur les Pas de JS Bach.

En projet, Alice au Pays des Merveilles de Florent Nagel et Debussy Père de la Modernité.

 

o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o

Hélène RENAULT, normande d'origine, pratique la flûte traversière et le piano. Elle oriente ses études musicales vers l'analyse, l'histoire de la musique et l'harmonie au Conservatoire de Caen, auprès d'Alain Poirier (analyse) Isabelle Duha (harmonie) et Georges Gourdet (histoire de la musique).

Elle poursuit ses études au CNSMD de PARIS où elle obtient un prix d'analyse dans la classe de Claude Ballif et Michèle Reverdy.  Au Conservatoire de Boulogne-Billancourt, Hélène RENAULT obtient son diplôme d'Etat de formation Musicale puis le concours de Professeur d'Enseignement artisitque. La formation musicale étant au carrefour d'un grand nombre de disciplines, elle a été amenée à explorer au fil des ans les domaines du chant, de la direction de choeur et de l'improvisation piano jazz.

Hélène RENAULT enseigne actuellement dans deux Conservatoires de la communauté d'agglomération de Paris-Vallée de la Marne : le CRI de Torcy et le CRD de Noisiel. Des collaborations pédagogiques fructueuses avec ses collègues, telle la pianiste Sandrine COUPPE, Hélène RENAULT lui a  permis de créer et réaliser en 2016 les "Facette Musiclaes" projet de FM renouvelé en 2017, consistant à approfondir, avec le soutien d'un diaporama, une ou plusieurs thématiques du cours au sein d'auditions où se cotoient prestations instrumentales et groupes. 

Hélène RENAULT apprécie la pédagogie pour de nombreuses raisons, dont le contact humain, la transmission des savoirs, la créativité.